Sfax is the new Shanghai

Je remercie la municipalité, l’état, le gouvernement d’avoir contribué à faire de Sfax le nouveau Shanghai. Oui, je vous remercie, chose rare en Tunisie 😀. Rendre hommage aux gens qui agissent pour le bien de la patrie, ne figure pas parmi nos maintes coutumes. Vous me dites comment ? Nous l’avons  jamais su !! Vous l’avez fait en cachette? Était-ce un secret d’état? Toi qui as assisté au big event de Sfax El Mezyena et qui es à l’affût des réseaux sociaux toi qui ne dors qu’après avoir checké toutes les notifications Facebook, Twitter ou même Pinterest. Toi qui t’es réveillé à 9 h du matin pour voir l’éclipse avec tes yeux ensommeillé tu avais beau cherché un truc louche dans le ciel mais rien nada, tu as raté cet apothéose ça t’a bel et bien filé sous les doigts.

cpa-sfax-lhc3b4tel-de-ville-avers

Commençons! Tu as bien vu cet expansion immobilière, la fameuse « Mahsouna » qui en verdirait de jalousie Burj Khalifa. Central Park, Ardmore, Interlace: Eat your heart out! Sfax is the place to be!

Et je suis sûre que vous avez eu affaire à cet inflation des biens. Vous vous êtes rendu compte que vous avez plus de chance de dégoter un 29 m en île de France à Paris que de trouver un S+2 à Nasria. C’est chose commune à toute grande ville digne de ce nom! Oui nous avons les mêmes problèmes que Munich et Shanghai ou même Melbourne ! Et après vous n’êtes pas encore convaincus que Sfax is the new Shanghai 😉 Si vous ne l’êtes pas, il n’y a qu’à voir les parkings à étages. Oops 😳 ! vous ne le connaissez pas! Le parking à étages! Notre parking à étages à toit découvert!

Tout d’abord, une panoplie de méthodes s’offre à vous pour se garer ce qui est en lui même un signe de « takadom » ou d’évolution si vous  voulez. Il y a la méthode « classique » fréquente dans les pays outre que les sous-développés et puis il y a la méthode à cheval 2 roues sur les trottoirs (pour soulager sa conscience) et 2 roues sur la chaussée (pour avoir doaa el khir). Et là encore, vous avez plus de chance d’avoir le prix Nobel que de la trouver. Enfin, vous pouvez vous garer dans le fameux parking à étages. Bon, ne vous enflammez pas ! Vous avez certainement croisé des Mercedes ou des BMW dont les roues se sont trouvées mystérieusement placées sur les trottoirs du centre ville (premier étage) bloquées par un automobiliste (Ce goujat !) qui n’a pas trouvé mieux que d’exercer son plein droit assuré par la constitution écrite par Gassas & Co et de se garer normalement (méthode une) sur la chaussée (Rez de chaussé oui il n’y en a que 2 étages).  Ou bien vous avez sûrement croiser une A4 qui se pavane devant Elmanar défiant les vitrines du made in China . C’est là où vous vous rendez compte que vous pouvez rayer la Chine de votre WishList car nous, humbles Tunisiens, consommons plus de produits chinois que les chinois eux-mêmes. Oui le monde est un petit village mais ça vous le savez déjà 😉

Je rappelle à toutes fins utiles, que vivre à Sfax est satisfaisant à bien des égards. Cette ville n’est autre que l’épitomé de Venise quand il pleut, de Takasim la veille de l’aid, de la Tanzanie avec ses « touebi » , du Sahara Marocain les jours de tempêtes et encore plus. Le potentiel, nous l’avons mais à bon entendeur!

Certes, nous bossons comme des Japonais mais notre sens civique est plus proche de moins l’infini que de plus l’infini. C’est ça qui fera de nous le nouveau Shanghai: Bosser!

PS: Je n’ai pas mis la photo du parking de peur que ma voiture ou la votre soit identifiée 😉

Chronique d’une phD tunisienne

Bonjour, Je vous raconte ma journée d’hier ou ma journée et celle d’une amie à moi  comme ça vous vous  sentirez moins « homesick » . Je me suis réveillée toute heureuse avec la banane (sourire large aux oreilles ) et puis on a décidé de prendre un café et là le drame ! Je lui demande si elle a assisté à la soutenance de Miss R (kima kallet sahebti kent tetkarba3 kodemna1) et elle m’a dit que non. Mais elle m’a informé que Miss F a soutenu. Elle c’est mon âge, mon expérience, mes qualifications – plusieurs années.  Alors moi je me bloque avec du « yahbeni yah2 » (un verlan sfaxien pour ceux qui ne connaissent pas) un quart d’heure en essayant de réaliser que la terre a bien tourné ces 365 jours et que ma terre à moi est figée depuis les ans 2000. Je me suis dit  « miselech ekdem 3ala rouhek tawa tousel3 « (je ne sais pas où mais c’était juste pour me remonter le moral). #OptimisteForever !

J’ai oublié de vous dire que j’ai  vu une amie last week qui m’a aussi remonté les bretelles « ech ka3da ta3mel4 moi j’ai un gosse et toi rien » (oui ma vie est vide, creuse ….je sais  ce n’est pas le moment de remettre le couteau dans la plaie). On en parlera une autre fois.

Ce n’est pas le clos de l’histoire. J’ai aussi rencontré un  ancien camarade de classe. Lui c’est un Success Story digne de figurer dans les prochains #TedxCarthage . Il nous lance cette phrase qui me (et nous) marquera à vie « Mazeltou takraou »5. Là, la terre se met à trembler sous mes pieds, mon monde s’écroule, la pression est à son niveau maximum 😥 😥 J’entends gronder la foudre, le tonnerre, les sirènes d’alarmes, et même ma conscience souvent muette saisit sa chance pour me gronder.  Je ne savais pas quoi répondre oui j’ai un bac +12 et je n’ai pas encore quitté les bancs de l’école. J’ai encore une gomme dans ma trousse 🙂 J’ai encore le statut d’étudiante « talba lil 3elm wal 3ola » 6

cali

Et là ma banane (sourire large aux oreilles ) se transforme en une noix de pécan (sourire dark et amer). C’était  un aperçu de ma journée d’hier .