#FreeAziz

Je n’ai jamais rencontré ni connu Aziz. Je ne fais pas partie de ce cercle huppé des gens influents des réseaux sociaux. Je l’ai même unfollowé sur Twitter. Certains de ces propos heurtaient la sensibilité de la fille réservée et pudique que je suis. ça n’empêche que j’ai partagé et soutenu pléthore de ses combats,  combats qui recensent son engagement envers cette Tunisie que nous portons tous et chacun dans nos coeurs.

Je l’ai découvert à, l’aube de la révolution. Je lisais ces posts avec un coeur battant à tout rompre. Faut avouer que j’avais ni son courage, ni son audace.  Cependant, il ne faut pas se leurrer mais rares l’avaient, même ces politiciens qui ne quittent plus de nos jours les plateaux de télévision. La parole, ça n’a jamais sauvé un peuple de la dérive, les actions, les actes le font. Agir, c’est ce que Aziz a toujours fait. Quand on l’invitait, il parlait de ce qu’il a fait , de ce qu’il fera, de ce qu’il aurait du faire, accusant et s’offensant des politiques houleuses des uns et des autres.

Jadis, on soutenait les gens par compassion (« le pauvre il ne mérite pas ce qui lui arrive ») quelques larmes versées dans les médias et les foules se mobilisent. Aujourd’hui, ravie de vous annoncer que ça ne se passe plus comme ça. Cette ère est révolue.  Aujourd’hui, on soutient les individus qui ont des valeurs, des idées…On soutient des gens qui n’agissent pas au gré du vent qui essaient de changer le monde au nom de la liberté.

Pour certains, il représente une figure emblématique de la révolution pour d’autres c’est un satan qui porte atteinte à l’éducation de leur enfants et menace nos moeurs et nos valeurs.  Je n’ai jamais cru qu’un jour, moi, je défendrai quelqu’un qui fume du cannabis, Moi ???! Je ne crois pas à cette plume qui s’est saisie de ma main et a peint ses quelques lignes.

Image

En conclusion, très chers Tunisiens très chers citoyens du monde soyez unis contre l’injustice et engagez-vous! La prison, elle n’a jamais arrêté un meurtrier de récidiver , ni un voleur de tenter de nouveau le grand coup.  Mais eux, ce sont des criminels  et les consommateurs ne le sont pas. Ils sont nos enfants, voisins, cousins même l’un de vous donc centre de réhabilitation OK. Prison , NON  #FreeAziz

PS: je ne sais pas si j’adhère toujours à ceci qcq années après mais la #loi52 est une manne incontrôlable de corruption  et d’argent sale

 

Enregistrer

Publicités